République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME | Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation

Composantes des Journées Nationales de Transfert de Technologie

    Quatre composantes principales :

  • Un espace de conférences et de débats,
  • Une plateforme B2R pour la mise en relation Entreprise / Recherche,
  • Un concours national de l’innovation,
  • Un espace d’exposition : promotion des résultats de recherche, des œuvres de R&D et des innovations.
  • 1. Conférences et débats

  • Présenter les bonnes pratiques des expériences internationales notamment :
    • l’expérience Allemande en matière de transfert et commercialisation des technologies.
    • l’expérience d’un pays scandinave en matière de transfert et de commercialisation de technologies et d’accélération de start-up.
  • Présenter l’état des lieux et les perspectives du transfert de technologie en Tunisie
  • Présenter l’expérience des TTO en Tunisie et les perspectives d’amélioration
  • Insister sur le rôle des clusters pour soutenir l’innovation et favoriser le transfert de technologie
  • Présenter des success stories tunisiennes (entreprises/chercheurs),
  • Présenter les besoins des entreprises Tunisiennes Publiques et privées en matière de R&D et innovation
  • Présenter les offres de recherches et R&D et innovation initié par les centres et laboratoires de recherche et les universités Tunisiennes.
  • 2. Rencontres d'affaires chercheurs/universités-entreprises B2R

    • 2.1 Offres de technologies
    • Des rencontres B2R entre opérateurs économiques (banques, bailleurs de fonds, investisseurs) et chercheurs seront préprogrammées sur la base d’un catalogue des projets de recherche (une quarantaine d’offres de technologies seront identifiées suite à des visites aux centres et unités de recherche, écoles d’ingénieurs, ISET et universités).
    • 2.2 Demandes de technologies
    • Vingt demandes de technologies seront identifiées suite à des visites aux entreprises publiques et privées.
      Le but visé par de telles rencontres est la promotion ainsi que le développement de projets innovants et des activités de savoir à forte valeur ajoutée en favorisant le rapprochement Entreprise/Recherche.

    3. Espace d’exposition :

      L’espace exposition se veut un espace qui regroupe les structures de recherche, les institutions universitaires, les entreprises publiques et privées innovantes et des agences et institutions soutenant les entreprises et la recherche et le développement. Cet espace comportera 12 exposants et un village pour des innovateurs retenus suite à l’étape de présélection du Concours National de l’Innovation 2018.
      Cet espace permet aux exposants de présenter et promouvoir leurs œuvres de R&D et leurs innovations.

    4. Le concours National de l’innovation :

      L'Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation (APII) a organisé, sous l’égide du Ministère de l'Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises, en partenariat avec le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et en collaboration avec les organisations professionnelles concernées, la troisième édition du Concours National de l'Innovation (2018).
      Le concours de l’innovation concerne les quatre catégories suivantes :
      • Les Entreprises industrielles et prestataires de services liés à l’industrie
      • Les Etablissements universitaires, les centres, les laboratoires ou les unités de recherche (publics ou privés)
      • Les Start up
      • Les Innovateurs indépendants
      Un appel à candidature a été lancé au niveau de tous les gouvernorats du pays.
      Le concours s’est déroulé en deux étapes :
      • Une étape de présélection par un jury national indépendant constitué par des experts permettra de retenir 40 innovations (10 par catégorie) après évaluation des dossiers des candidats.
      • Une étape de sélection par le jury national des lauréats (2 par catégorie) à primer lors de la séance plénière d’ouverture des journées nationales de transfert de technologie, le 22 Novembre 2018.
      L’organisation de ce concours traduit la disponibilité des pouvoirs publics à venir en aide aux innovateurs pour promouvoir leurs innovations, les aider à trouver un partenaire industriel ou financier et les accompagner pour réaliser leurs projets.