République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

API Veille


      Samsung dévoile une batterie pour voiture électrique qui se charge en 20 minutes

      Il existe principalement deux solutions pour traiter la problématique de l'autonomie des voitures électriques : augmenter le nombre de batteries ou réduire le délai de charge afin de permettre au conducteur de faire un trajet long sans devoir s'immobiliser de façon prolongée. La première solution est la plus simple mais la moins évidente car elle grève le poids du véhicule et impose des contraintes supplémentaires en termes de design. La seconde option est explorée par les principaux fournisseurs de batteries et les constructeurs de voitures électriques.

      Nvidia Drive PX 2, un cerveau pour les véhicules autonomes

      Nvidia a développé un ordinateur de bord basé sur l’intelligence artificielle pour véhicule autonome. Cette plate-forme de calcul ouverte est aussi bien adaptée aux modules compacts pour pilotage automatique qu’aux supercalculateurs embarqués pour véhicules autonomes.

      Renault Trucks imprime ses moteurs en 3D métal

      L’impression 3D fait son chemin dans l’automobile. Le constructeur Renault Trucks travaille sur l’impression 3D métal pour accroître les performances de ses moteurs. Des pièces complexes ont été testées avec succès. Avantages : une réduction du nombre de pièces et du poids moteur !

      Chaussure intelligente adaptée à une personne présentant une déficience visuelle

      Brevet Monde WO 2016-192302, demandé par H. Wang, X. Dong, X. Chen, X. Ding, H. Liu, Y. Liu, W. Zhao, W. Liu, C. Li, R. Xu, L. Wang, S. Yang (Boe Technology Group Co., Ltd., Chine, Beijing Boe Optoelectronics Technology Co., Ltd., Chine)

      L'invention concerne une chaussure intelligente adaptée à une personne présentant une déficience visuelle. Au moins une partie de la semelle est munie d'une pluralité de capteurs de pression configurés pour générer un signal de détection de pression lorsqu'ils sont pressés lors du contact de la semelle avec une zone surélevée sur le sol. La chaussure intelligente comprend en outre : une puce de stockage configurée pour préstocker une caractéristique de signal du signal de détection de pression généré lorsque le capteur de pression est pressé lors du contact de la semelle avec un chemin de guidage pour personnes présentant une déficience visuelle ; et une puce de traitement de données connectée électriquement au capteur de pression et à la puce de stockage. La puce de traitement de données est configurée pour comparer la caractéristique de signal du signal de détection de pression reçu du capteur de pression avec les caractéristiques de signal préstockées, et émettre un signal d'alerte s'il est déterminé que les signaux ne correspondent pas et confirment par conséquent une déviation de la semelle de chaussure par rapport au chemin de guidage.

      Articles de chaussure comprenant un système de fixation alternatif

      Brevet Monde WO 2016-186701, demandé par G.A. Xanthos, T.D. Hatfield, C. Innocente, Z.E. Hull, S. Melinyshyn (Nike Innovate C.V., États-Unis)


      L'invention concerne un article de chaussure ayant une tige à composants multiples. La tige comprend un système de fixation comprenant un ensemble mobile. L'ensemble mobile peut comprendre une partie rabat et une partie gorge. L'ensemble mobile est fixé à la tige. L'ensemble mobile peut être facilement déplacé pour faciliter l'entrée d'un pied dans l'article de chaussure, ou la sortie d'un pied de l'article de chaussure.

      Système de mise sous tension automatique pour article chaussant

      Brevet Monde WO 2016-191123, demandé Par H. Pheil, T.A. Beers, A.A. Owings, R. Frederick, A. Palmer, M. Ciuffo, S.H. Walker (Nike Innovate C.V., États-Unis)

      L'invention concerne un article chaussant pouvant comprendre des éléments destinés à améliorer le fonctionnement et l'utilisation de divers systèmes associés à l'article. Un système de mise sous tension automatique peut être conçu pour fournir et exécuter diverses fonctions associées au serrage de l'article chaussant sur le pied de l'utilisateur. Le système de mise sous tension automatique peut serrer et desserrer l'article chaussant par l'intermédiaire d'un moteur. Le système de mise sous tension automatique peut également être apte à mettre en mémoire et réutiliser un niveau de tension prédéfini.

      Une plateforme technologique pour la valorisation énergétique de la biomasse à Albi

      L’École des Mines d’Albi vient d’inaugurer à Albi une nouvelle plateforme technologique dédiée à la valorisation énergétique de la biomasse. Un outil unique en France pour accélérer la validation de nouveaux procédés de production de bioénergies à une échelle préindustrielle. Plusieurs projets sont déjà à l’étude.

      L’École des Mines d’Albi vient d’inaugurer dans le Tarn, au cœur du parc technopolitain Albi-Innoprod, à quelques centaines de mètres de son campus albigeois, une nouvelle plateforme technologique dédiée à la valorisation énergétique de la biomasse. « Et de trois ! », se félicite Alain Schmitt, le directeur de l’Ecole des Mines d’Albi. Après Gala, dédiée à la galénique avancée, puis Mimausa, spécialisée dans les matériaux et les procédés pour l’aéronautique, Valthera (pour Valorisation thermique des résidus de transformation des agro-ressources) est en effet la troisième grande plateforme de recherche technologique dont se dote l’école d’ingénieurs pour soutenir sa stratégie de recherche scientifique et technique en partenariat avec les industriels. Car ces trois grandes plateformes sont prioritairement orientées vers la valorisation industrielle des travaux de recherche de l’Ecole des Mines et de ses partenaires.

      Pollutec : ces start-up qui lancent leur « Box » à l'assaut des déchets

      L’innovation verte sera connectée, intelligente, modulaire, ou ne sera pas. Côté procédés, l’heure est à l’essor des "box", ces équipements faiblement encombrants, modulaires et automatisés qui peuvent s’installer partout où il y en a besoin. Ce type de solutions trouve un terrain fertile dans le secteur du traitement des déchets. Focus sur trois start-up présentes au salon Pollutec 2016 à Lyon : Cleef System, MiniGreenPower et Waga Energy.

      L’édition 2016 du Salon Pollutec, qui a rassemblé à Lyon les principaux acteurs au service de l'environnement, voit fleurir le concept de « box », ces équipements faiblement encombrants, modulaires et facilement installables

      Les start-up ne pourront pas remplacer les géants du secteur du traitement des déchets tels que Suez ou Véolia sur des grosses installations de traitement centralisées. Mais là où subsistent des améliorations à apporter, elles s’appuient sur des ruptures technologiques brevetées pour apporter leur solution sur mesure au problème.

      Algérie: signature d'un accord de coopération entre la Sonatrach et le Turc Botas

      la Sonatrach et Botas, la société d’Etat turque en charge du transport des hydrocarbures ont signé un accord de coopération pour le renforcement à moyen et long termes de leurs relations.

      L’accord vise aussi à développer les positions des deux sociétés dans les marchés régionaux et prévoit également l'exploration d'opportunités de partenariat dans des domaines d'intérêts communs dans la chaîne des hydrocarbures, aussi bien en Algérie qu'en Turquie et dans d'autres régions, indique l’agence de presse algérienne APS.

      « Sonatrach et Botas confirment leur volonté de renforcer et de développer leurs relations historiques et d'élargir leur coopération à de nouveaux axes pour le plus grand intérêt des deux compagnies », a affirmé Amine Mazouzi, le PDG de Sonatrach qui a signé le document pour la partie algérienne. C’est Burhan Ozcan, le PDG de Botas, qui a signé pour la partie turque.

      L’Algérie et la Turquie sont engagées, depuis plus de 25 années, dans un contrat de vente et d'achat de GNL signé en 1988, rappelle notre source.

      En octobre dernier, la Sonatrach avait annoncé qu’elle comptait capitaliser sur le boom de la demande énergétique en Turquie. Cela se fera par un accroissement conséquent de la production de pétrole et de gaz avant 2020, selon les autorités.

      Comment les enzymes peuvent rendre les procédés industriels plus verts

      ALCIMED, société de conseil en innovation et développement de nouveaux marchés, se penche sur l’adaptation des industriels aux procédés verts enzymatiques.

      Comment réduire les externalités négatives des procédés de production sur l’environnement ? Parmi les réponses figure l’utilisation des enzymes, comme alternatives douces à certaines étapes des procédés industriels.

      Depuis l’Antiquité, l’utilisation des enzymes a été faite sans base scientifique, par l’usage d’extraits végétaux et animaux, ou de microorganismes tels que les levures et champignons. La fabrication de fromages grâce à l’ajout d’un mélange d'enzymes naturelles issu d’estomac de veau appelé présure en est un bon exemple.
    Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |