République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et du Commerce

Phase 1 de l’étude sur les problématiques de la création d’entreprises

    Difficultés de réalisation des projets et problèmes de fermeture des entreprises en Tunisie : Perspectives d’amélioration des taux de réalisation et la pérennisation des entreprises.

    Depuis la révolution, la conjoncture économique tunisienne se caractérise par un climat d’affaire très difficile et non encourageant à l’investissement, ce qui a provoqué une faiblesse au niveau de la réalisation des projets déclarés et la fermeture de plusieurs entreprises.
    Prenant conscience de ces difficultés, l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation a entrepris une étude portant sur deux volets :
    • les principaux causes et obstacles qui sont à l’origine de la non-réalisation des projets,
    • et le problème de fermeture des entreprises.
    L’étude portant sur les projets non-réalisés est basée sur les données des projets industriels déclarés au niveau de l’APII au cours de la période 2005-2015, dont le montant d’investissement est supérieur à 100Mille Dinar. Quant à l’étude des entreprises fermées l’analyse est fondée sur les données de l’APII des entreprises manufacturières de plus de 10 emplois pour la période allant de 2015 à juin 2016.
    Les résultats montrent que 7548 projets industriels déclarés qui totalisent 236 milles emplois n’ont pas été réalisés entre 2005 et 2015, à raison d’une moyenne de non-réalisation de 600 projets par an. Cette moyenne a connu un pic de hausse en 2011(plus que 900 projets non réalisés par an), suite à la révolution et aux problèmes socio-économiques qui ont résulté.
    La répartition des projets non réalisés par secteur d’activité montre une prépondérance du secteur des industries agroalimentaire qui représente 34% des projets non réalisés suivi par le secteur des industries mécaniques et électriques avec 17% des projets non réalisés.

    Cliquer ici pour télécharger :