République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

API Veille


      Des polymères qui conduisent la chaleur au lieu de la piéger

      Des chercheurs du MIT ont fabriqué des films de polymères avec une meilleure conductivité thermique que des métaux ou des céramiques.

      Imaginez que l’on puisse remplacer les éléments de refroidissements des voitures et des réfrigérateurs ou des matériaux de dissipation de la chaleur des ordinateurs et téléphones portables par des alternatives plastiques légères, flexibles, résistantes à la corrosion. C’est l’espoir nourri par des chercheurs du MIT qui travaillent sur le développement de polymères à forte conductivité thermique depuis des années. Leurs derniers résultats, parus dans Nature Communications, décrivent comment ils ont réussi à fabriquer des feuilles de polyéthylène dont la conductivité atteint 60 W/m/K alors que la plupart des polymères atteignent des conductivités de l’ordre de 0,1 à 0,5 W/m/K. Une conductivité exceptionnelle, meilleure que celle de l’acier (environ 15) ou des céramiques (environ 30).

      Production simple, rapide et à haut débit de fibres de polymères

      Des chercheurs espagnols ont produit de manière massive et rapide des filaments de polymères de moins de 50µm grâce à un atomiseur « flow-blurring ».

      Les chercheurs de l’école technique supérieure d’ingénierie de l’université de Séville ont obtenu des fibres et des filaments de polymères à partir de solutions visqueuses d’oxydes de polyéthylène (PEO) passées dans un atomiseur de type « flow-blurring ». Habituellement, ce type d’atomiseur utilise un flux d’air sous pression pour fragmenter des solutions en un spray composé de fines gouttelettes. La manière dont le flux d’air est canalisé et la manière dont est expulsée la solution confère au « flow-blurring » un bon rendement énergétique et une très grande efficacité : gouttelettes jusqu’à 50 fois plus petites que d’autres technologies et capacité à atomiser des solutions d’une large gamme de viscosité. Mais cette fois, l’atomiseur a été utilisé pour créer des filaments de matière. En l’occurrence des filaments de polymères. Dans leur étude parue sur ACS Omega, les chercheurs espagnols ont ainsi testé différentes solutions en faisant varier les poids moléculaires et les concentrations.

      Chaussure pour nourrissons

      S.J. Stott (États-Unis) Brevet Monde WO 2019-099734, publié le 23 mai 2019 (29 p., en anglais)

      L'invention concerne une chaussure pour nourrissons. Une partie avant située à l'avant de la chaussure peut pivoter autour de l'avant de la chaussure. La chaussure peut être conçue selon une configuration ouverte lorsque la partie avant pivote autour de l'avant de la chaussure et à l'opposé des parois latérales, et selon une configuration fermée lorsque la partie avant pivote autour de la chaussure et vers les parois latérales, ce qui permet de fixer le pied d'un nourrisson dans la chaussure. Des parties de fermeture magnétique opposées peuvent être placées sur deux plis dans la chaussure.

      Articles chaussants à enveloppement autour du système de fermeture et/ou à sangles de fixation d'enveloppement du pied

      G. Sullivan (Nike Innovate C.V., États-Unis) Brevet Monde WO 2019-094565, publié le 16 mai 2019 (64 p., en anglais)

      Des articles chaussants peuvent comprendre une partie de dessus constituée d'une ou plusieurs parties supérieures. Au moins une partie supérieure définit une partie contenant la cheville. Au moins une partie supérieure (la même ou une autre) définit une partie contenant le cou-de-pied. L'ouverture d'insertion du pied (qui peut comprendre un système de fermeture) peut s'étendre : (i) depuis un premier côté de la partie contenant la cheville ; (ii) autour d'une zone arrière du talon ou de la cheville ; (iii) le long d'un second côté de la partie contenant la cheville ; (iv) d'un bout à l'autre de la partie contenant le cou-de-pied ; et (v) jusqu'à un premier côté de la partie contenant le cou-de-pied.

      Procédé de fabrication d'une chaussure, notamment d'une chaussure de sport

      H. Teng-Liu (Puma SE, Allemagne) Brevet Monde WO 2019-101339, publié le 31 mai 2019 (21 p., en anglais)

      Pour la mise en œuvre d’un procédé efficace et rentable pour la production de chaussures, notamment de chaussures de sport, l'invention comprend les étapes consistant à : a) produire une tige et une semelle ; b) les assembler et les insérer assemblées dans un élément formant récipient souple qui peut être fermé de manière étanche à l’air ; c) fermer le récipient de manière étanche à l’air et évacuer l’air, de telle sorte que le récipient comprime ensemble la tige et la semelle assemblées à l'intérieur ; d) relier la tige et la semelle à l'intérieur du récipient l’une par rapport à l’autre ; e) effectuer une mise à l’air libre du récipient et sortir la tige et la semelle reliées.

      Sac à dos vertical à posture

      E. Pihl (Inspirera & Co AB, Suède) Brevet Monde WO 2019-091606, publié le 16 mai 2019 (21 p., en anglais)

      Cette invention concerne un sac à dos visant à mettre la majorité du poids sur le sternum d'un utilisateur. Le sac à dos comprend un sac comprenant une pièce arrière, la pièce arrière, une première sangle de transport et une seconde sangle de transport. Chacune des sangles de transport s'étend entre la partie supérieure et la partie inférieure du sac, et comprend une section supérieure, une section intermédiaire et une section inférieure, la section supérieure étant arquée, les sangles de transport étant inclinées l'une par rapport à l'autre, la partie intermédiaire est allongée dans la direction longitudinale du plan et comprend une pluralité d'éléments de fixation disposés sur une distance dans la direction longitudinale.
      CHAUSSURE

      Procédés et systèmes de fabrication agile

      D.B. Dehaven, B.J. Kilgore (Nike Innovate C.V., États-Unis) Brevet Monde WO 2019-084176, publié le 2 mai 2019 (55 p., en anglais)

      Un processus de fabrication impliquant une série d'opérations discrètes peut être modifié par ajout, retrait ou réordonnancement d'opérations, sans modification de conception de l'équipement. Le procédé de fabrication utilise un cadre comprenant une ou plusieurs languettes d'alignement. L’élément d’alignement interagit avec un élément d’alignement correspondant au niveau d’un poste de fabrication pour identifier, au niveau du poste de fabrication, la position et l’orientation du cadre. Le cadre supporte un matériau dans une position et une orientation connues par rapport au cadre, permettant au poste de fabrication de déduire la position et l’orientation du matériau souple sur le cadre à partir de l’interaction des éléments d’alignement sur le cadre et le poste de fabrication. Les opérations au niveau de n'importe quelle station de fabrication particulière peuvent donc être positionnées indépendamment des opérations, s'il y en a, avant, ou dans quel ordre.

      Semelle d'article chaussant unitaire de doublure avec des premier et deuxième corps de matelassage de duretés différentes

      K.L.S. Kurcinka, J.S. To (Nike Innovate C.V., États-Unis) Brevet Monde WO 2019-083917,publié le 2 mai 2019 (37 p., en anglais)

      L'invention concerne une structure de semelle pour un article chaussant qui comprend une semelle unitaire avec un premier corps de matelassage ayant une première dureté et un deuxième corps de matelassage ayant une deuxième dureté supérieure à la première dureté. Les premier et deuxième corps de matelassage sont tous les deux exposés au niveau d'une périphérie de la semelle. Le deuxième corps de matelassage peut présenter une surface compensée qui s'interface avec une extrémité latérale du premier corps de matelassage et s'incline latéralement vers l'extérieur vers une surface extérieure de côté latéral de la semelle d'une étendue inférieure à une étendue supérieure de la surface compensée.

      Matière de gonflement d'une composition à grande élasticité pour semelles et procédé de préparation associé

      G. Wang, Z. Zhan, H. Song, S. Zhang, R. Wang (Miracll Chemicals Co., Ltd, Chine) Brevet Monde WO 2019-085008, publié le 9 mai 2019 (25 p., en chinois)

      Cette invention concerne une matière de gonflement d'une composition à grande élasticité pour semelles, ainsi qu'un procédé de préparation associé, qui comprend les constituants suivants, en parties en poids : 100 parties d'un copolymère éthylène-acétate de vinyle EVA, 1 à 70 parties d'un alliage polyuréthanne thermoplastique/copolymère éthylène-acétate de vinyle, 0,1 à 10 parties d'un agent de gonflement, 0,01 à 10 parties d'un agent de réticulation et 0 à 20 parties d'une charge.

      Agent de revêtement pour cuir, et cuir revêtu par cet agent de revêtement

      K. Watanabe (Nissin Chemical Industry Co., Ltd., Japon) Brevet Monde WO 2019-082882, publié le 2 mai 2019 (31 p., en japonais)

      L'invention fournit un agent de revêtement pour cuir qui comprend, selon un rapport de contenu solide, (I) une résine uréthane aqueuse, (II) un agent de matité, et (III) une émulsion de résine de copolymère greffé silicone-acrylique dans laquelle un polyorganosiloxane représenté par une formule spécifique et une unité ester acrylique ou une unité ester méthacrylique présentent un rapport compris entre 50:50 et 90:10. Cet agent de revêtement présente une résistance à l'usure et des propriétés antisalissure qui sont excellentes, et le cuir revêtu permet de préserver une apparence de haut niveau et une résistance à l'usure élevée.
    Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 |