République Tunisienne | Ministère de l’Industrie et des PME

API Veille


      Motorola a déposé un brevet pour un écran auto-cicatrisant

      Le constructeur de téléphones Motorola a récemment déposé un brevet pour un écran de téléphone qui répare tout seul les fêlures et les rayures.

      De nombreuses personnes ont eu la désagréable surprise de trouver l’écran de leur smartphone fêlé après une chute. De la même façon, les rayures sur l’écran présentent toujours une gêne lors de l’utilisation. Il reste très difficile de réparer un écran rayé et un écran fêlé doit passer par la case remplacement… jusqu’à présent. En effet, Motorola a récemment déposé un brevet d’un écran de téléphone qui peut s’auto-réparer et faire disparaître rayures et fêlures.

      Japon : une voile solaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le transport maritime

      L’entreprise japonaise Eco Marine Power a développé un système d’aide à la propulsion alliant photovoltaïque et éolien pour un transport maritime durable.

      Aquarius MRE est une technologie développée par l’entreprise japonaise Eco Marine Power Co. Ltd. incluant des voiles rigides, des panneaux solaires, des modules de stockage d’énergie et d’un système de commande informatisé adaptant l’orientation des panneaux aux conditions météorologiques. L’utilisation de ces énergies renouvelables permet de réduire la consommation de carburant des navires qui en sont équipés et donc de diminuer leurs émissions de dioxyde de carbone de façon économique. La technologie sera mise à l’essai offshore prochainement en collaboration avec l’armateur Hisafuku Kisen KK.

      La plus grande batterie au monde sera australienne et signée Tesla

      Un système de stockage d’énergies renouvelables d’une capacité de 100 MW sera installée en Australie. Les batteries seront produites par Tesla tandis que l’installation sera pilotée par une entreprise française, Neoen. L’installation pourra alimenter 30 000 foyers.

      Elon Musk aime les défis. C’est un record qu’il va devoir pulvériser : celui d’installer le plus gros système de stockage au monde. Tesla, acteur majeur des énergies renouvelables depuis son rachat de Solar City il y a quelques mois, a emporté vendredi avec la PME française Neoen l’appel d’offres lancé par l’état d’Australie-Méridionale pour une batterie de 100 MW ! Cette batterie sera couplée au parc éolien de Neoen à Hornsdale et doit être opérationnelle pour le premier décembre 2017. Elle pourra alimenter 30 000 foyers aux heures de pointe.

      Adidas crée des maillots de bain techniques à partir de déchets plastiques

      Le sport a lui aussi son lot de technologies et d’innovations, que l'objectif soit d'améliorer les performances des sportifs, ou de préserver l'environnement, comme nous le montre Adidas. Pour participer à sa façon à la dépollution des océans, la société a lancé une collection de maillots de bain techniques à partir de déchets récupérés au large des côtes. La gamme est co-signée Parley Ocean Plastic.

      Haute couture pour pneus, mobilité connectée, jauge d'usure : 3 innovations signées Michelin en test à la Biennale du design

      Pour la première fois, Michelin participe à la biennale du design de Saint-Étienne. L'entreprise vient tester auprès des visiteurs le design de trois innovations de rupture dans le domaine de la mobilité connectée, de l'entretien et du décor des pneus.

      Mais qu’est venu chercher Michelin à la 10e biennale du design de Saint-Étienne? Pour la première fois, la manufacture française de pneumatiques dispose en effet d’un stand au cœur même de l’exposition « Panorama des mutations du travail », le centre névralgique de cette biennale intitulée « Working Pormesse ». Mais ce stand, installé dans un espace partagé avec EDF, n’a rien à voir avec l’exposition. Il s’inscrit dans l’initiative "Les Labos", proposée aux entreprises par la Cité du design pour expérimenter auprès des visiteurs de la biennale le design de leurs nouveaux produits et services.

      Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

      Des vêtements qui s'adaptent en fonction des "besoins thermiques" de leurs utilisateurs, c'est ce que proposent les start-up Omius et Clim8, l'une en aérant le vêtement, l'autre en le chauffant.

      Garder l’utilisateur à température constante, c’est l’objet de la veste conçue par la sart-up californienne Omius. Pour cela, elle mise sur un système de ventilation. Selon la température de l’utilisateur, des fentes présentes le long du textile s’ouvrent et se ferment pour laisser passer l’air. Pour activer les fentes, des capteurs de température corporelle et de la température extérieure sont cachés dans la veste. Ils envoient les données à un processeur qui commande les fentes. L’utilisateur peut aussi actionner manuellement les fentes même si la veste est conçue pour fonctionner en autonomie, tout en tenant compte des préférences de l’utilisateur. Des algorithmes de machine learning permettent en effet de cartographier en amont les préférences de confort de chaque utilisateur.

      Un robot autonome pour inspecter les ponts

      Conçu pour inspecter les ponts, le robot Seekur permet d’évaluer en temps réel le niveau de corrosion des structures. Grâce à des technologies non destructives couplées à un algorithme, le dispositif robotique fournit un diagnostic complet plus rapidement que des équipes d’ingénieurs, et à moindre coût.

      Un robot autonome conçu pour inspecter les ponts a été mis au point par des chercheurs de l’Université de Nevada. Le dispositif permet d’évaluer l’avancée du vieillissement des structures en détectant des fissures en surface, ou des traces de corrosion dans les armatures en acier et en béton grâce à des méthodes non destructives.

      Une pile à combustible réversible

      Réversible et dotée d’une durée de vie plus longue … la pile à combustible conçue dans un laboratoire des Mines ParisTech sous l’égide d’Alain Thorel, directeur de recherche au Centre des matériaux des Mines ParisTech, présente les aspects d’une véritable technologie de rupture, particulièrement adaptée au stockage des énergies renouvelables. Reste à en faire un produit industriel. La start-up qui sera chargée de la faire, Rigel, présente l’innovation le jeudi 6 juillet lors du ParisTech Research Day, organisé par l'école des Mines ParisTech à l'occasion du cinquantenaire de la création de sa structure dédiée à la recherche partenariale, Armines.

      La plus grande batterie au monde sera australienne et signée Tesla

      Un système de stockage d’énergies renouvelables d’une capacité de 100 MW sera installée en Australie. Les batteries seront produites par Tesla tandis que l’installation sera pilotée par une entreprise française, Neoen. L’installation pourra alimenter 30 000 foyers.

      Elon Musk aime les défis. C’est un record qu’il va devoir pulvériser : celui d’installer le plus gros système de stockage au monde. Tesla, acteur majeur des énergies renouvelables depuis son rachat de Solar City il y a quelques mois, a emporté vendredi avec la PME française Neoen l’appel d’offres lancé par l’état d’Australie-Méridionale pour une batterie de 100 MW ! Cette batterie sera couplée au parc éolien de Neoen à Hornsdale et doit être opérationnelle pour le premier décembre 2017. Elle pourra alimenter 30 000 foyers aux heures de pointe.
    Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |