République Tunisienne | Ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines

  • Edition spéciale : CINQUANTENAIRE DE L’APII

      A l’aube de l’indépendance, la Tunisie se trouvait face à plusieurs défis : importation de ses produits de consommation, taux de chômage élevé, une activité économique basée sur l’agriculture.
      Pour relever ces défis, il fallait opter pour une politique industrielle libérale où l’accent serait particulièrement mis sur la stimulation de l’initiative privée, le développement des industries exportatrices et l’incitation à la décentralisation industrielle.
      C’est pourquoi en 1972, on promulgue la fameuse loi 72 portant création d’un régime particulier pour les industries produisant pour l’exportation et par la suite la création de l’Agence de Promotion des Investissements (API).
      Cette volonté de promouvoir l’industrie tunisienne se fondait essentiellement sur les facteurs dont disposait le pays :
      • une main d’oeuvre qualifiée et peu coûteuse
      • une proximité d’un marché large
      • une demande de plus en plus accrue pour les produits et services
      Outre l’effort de promotion et d’incitation mis en oeuvre par l’API, la Tunisie a créé des organismes à l’instar de l’AFI, le CNEI, le CEPEX… dont leurs rôles ensemble est d’aider les promoteurs à outrepasser les entraves inhérentes à la création d’entreprises dans un objectif de décentralisation industrielle favorisé par des mesures spécifiques En 1987 première révolution caractérisée par la reconversion de « l’Agence de Promotion des Investissements » en « de l’Industrie » et la promulgation d’un nouveau code des investissements, lequel supprime l’agrément de l’administration pour la création de projets industriels qui visent plus d’exportation et qui cherchent un transfert de technologies et une intégration.
      Cette nouvelle orientation a été encadrée par la promulgation de la loi 93/120 code d’incitation aux investissements qui a accompagné l’insertion de l’économie dans le circuit économique mondial a été observé suite à la signature de l’accord de libre-échange avec l’union Européenne.
  • Avis d’appel à candidature pour les sessions de formation destinées aux intermédiaires spécialisées LIVING LAB « TIC »

      Dans le cadre des activités du Living Lab « TIC » du projet TRANSDAIRY (ENI CBC Med) géré par l'Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation « APII », cette dernière lance un appel à candidature pour sélectionner 24 participants aux sessions de formation avancées. Cette formation est dédiée aux ressources humaines des structures d’appui et des structures de transfert technologique participant ou désirant participer au processus de commercialisation des résultats de la recherche et des projets d’innovation dans le domaine de la chaine de valeur laitière tout en protégeant dûment le droit de leur propriété intellectuelle.
      Objectif :
      Le programme de formation avancée offert par le living Lab « TIC » du projet TRANSDAIRY en Tunisie, vise à appuyer le Transfert des « technologies habilitantes – TIC et Nano & biotechnologie » appliquées à la chaine de valeur laitière.
      Le programme de formation des intermédiaires spécialisés permettra de renforcer le développement des compétences en innovation, transfert technologique, la commercialisation des résultats de recherche et l’accès au financement.
      En effet, le programme de formation des intermédiaires spécialisés est un outil clé pour le renforcement des capacités, et la création des spin-off transfrontalières.
      Comment :
      • Formation et coaching pour l’accompagnement dans la phase de l’évaluation des plans d’affaires et les modèles commerciaux et le développement des activités.
  • AVIS D’APPEL DE CONSULTATION N° 1/2023 - Sélection d’un prestataire de service pour l’assistance à la coordination du projet TRANSDAIRY
        L’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation se propose de lancer un appel de consultation pour la sélection d’un prestataire de service pour l’assistance à la coordination du projet TRANSDAIRY.
        La date limite de dépôt des dossiers de soumission est fixée le 31 Janvier 2023 à 17h (Le cachet du bureau d’ordre central de l’APII fait foi).
      • Télécharger le cahier des charges.